A+ A A-

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/41/d314158428/htdocs/clickandbuilds/CoursPhoto/templates/gk_instyle/html/com_content/article/default.php on line 13

Comment faire un panorama facilement ?

Le panorama facile en trois étapes par Ouiouiphoto.fr

Introduction de OUI-OUI

Photo Ouiouiphoto.fr

Dans cet article je vais vous expliquer comment réussir un panorama facilement. L’objectif étant de vous faire comprendre un certain nombre de choses qui vous seront alors utiles pour adapter la méthode à ce que vous voulez vraiment faire.

Mise en situation. Vous vous promenez en pleine journée et tombez sur un paysage que vous trouvez agréable.


Vous sortez l’appareil vous vous mettez en mode paysage. Vous vous mettez à la plus petite focale possible pour en voir le maximum et vous prenez votre photo. La photo est nette, correctement exposée mais vous avez l’impression qu’il en manque.

Photo Ouiouiphoto.fr

Comme vous êtes déjà à minimum de la focale de votre objectif il ne vous reste que la solution du panorama.
Avant de commencer de quoi avez-vous besoin ?

Cette méthode est pour un appareil reflex avec un capteur APS-C,  un objectif 18-55 de base. Bref un reflex de base avec son objectif de base. Rien de plus Rien de moins. C’est la majorité des reflex vendu dans le monde.  Vous n’aurez pas besoin de trépied pour cet exercice.

Il vous faudra aussi savoir tourner votre molette pour aller en mode A(Av) et M. Ensuite il vous faudra savoir comment régler la sensibilité (Les ISO), l’ouverture et la vitesse. Il vous faudra aussi éventuellement savoir faire une correction d’exposition.  Il vous faudra aussi savoir retirer l’autofocus sur votre objectif. Bref un petit tour par la documentation de votre appareil va être nécessaire si vous ne savez pas faire tout cela.

Etape 1 – La préparation et les réglages

On allume son appareil, on se met en Mode A(Av), Iso Auto et F/8. Il ne faut pas laisser la balance des blancs en automatique. Si il fait beau mettez la sur ensoleillé et si il fait mauvais sur nuageux. On met la focale entre 25mm et 30mm. On vérifie que l’objectif soit en autofocus (AF et pas MF). On vise le sujet principal du panorama et on fait la mise au point. Pas la peine de prendre une photo à ce stade la mise au point est suffisante. Une fois la mise au point faite on retire l’autofocus. (passez le bouton sur l’objectif de AF à MF). Et on ne touche plus la bague de zoom ni a la bague de mise au point jusqu’a la fin. Si vous touchez la bague de zoom il faut recommencer

Ensuite on vise la partie la plus claire du panorama et on prend un photo. La partie la plus claire si il y a quelques nuages dans le ciel est souvent dans le ciel du coté ou se trouve le soleil. Donc si le soleil est dans votre dos plutôt a gauche la partie la plus claire est plutôt a gauche du panorama.

On vérifie qu’il n’y a pas de zones cramées ou que la photo n’est pas trop sombre. Si c’est le cas on corrige l’exposition et on reprend une photo. Lorsque la photo est bien exposée on note les réglages qu’a utilisé l’appareil (vitesse et Iso. L’ouverture est a F/8). Souvent il faut appuyer sur un bouton « disp » lorsque vous êtes en visualisation de la photo pour voir ces réglages. Vous pouvez aussi les regarder dans le viseur lorsque vous prenez la photo. On bascule l’appareil en mode M et on règle F/8 pour l’ouverture et la vitesse et les ISO trouvés en « mode A » juste avant.

Etape 2 – La prise de vue

Je vous conseille de faire 3 bandes. Une ou le sujet principal du panorama est plutôt en haut de l’image. Une deuxième ou le sujet principal de l’image est au centre de la bande et la dernière ou le sujet principal est en bas de l’image. Portait ou paysage à vous de voir. Moi je préfère en portrait.
 

Photo Ouiouiphoto.fr

Essayez aussi d’avoir systématiquement 1/3 de recouvrement entre chaque image comme montré dans le dessin au-dessus. Ce recouvrement est important pour un bon assemblage après. Comme tous les réglages ont été faits avant, vous pouvez vous concentrer sur la prise de vue uniquement. Il faut essayer d’être assez précis.

Pour cela une astuce : Ecartez légèrement les jambes en vous mettant face au sujet. Visez le sujet pour qu’il soit bien au centre. Visez maintenant peu plus bas pour que le sujet soit en haut de la photo puis tournez votre buste sur la droite. Ca y est vous être prêt pour commencer votre série. Ne tournez que votre buste. Les pieds ne doivent pas bouger pendant toute la prise de vue. Si vous bougez les pieds je vous conseille de recommencer.

Etape 3 – L’assemblage

Pour assembler votre panorama il va vous falloir un logiciel. Il en existe plein plus ou moins performants. En payant on peut citer Autopano de Kolor et en Gratuit Hugin. Je ne vais pas dans cet article vous faire un tuto des différents logiciels existants. Ils changent trop souvent. Mais le principe est à peu près toujours le même

1) Il faut charger les images

2) Il faut aligner les images en choisissant un type de projection (linéaire, cylindrique, sphérique). Cet alignement se fait automatiquement. Le logiciel recharge les points communs (d’où l’importance d’avoir 1/3 de recouvrement à chaque fois)

3) Il faut « rendre » le panorama. C’est-à-dire transformer toutes les photos en une seule

Hulahup ! Barbatruc ! Et voilà le résultat

Photo Ouiouiphoto.fr


Maintenant que vous avez bien joué voici des explications

Pourquoi une focale entre 25 et 30mm ?

Plus la focale est petite plus il y a des déformation de perspective qui peuvent ennuyer le logiciel d’assemblage. A contrario à 50mm votre objectif n’a pas son meilleur piqué et il vous faudra faire plus de photos. Entre 25 et 30 je trouve que c’est un bon compromis.


Pourquoi F/8 ?

A F/8 votre objectif donne généralement de bon résultat. En plus si vous être entre 25mm et 30mm de focale vous pourrez avoir tout net de 3m à l’infini (en faisant la mise au point a 5m environ). Et si vous faite la mise au point plus loin (sur le château par exemple) tout ce qui est de 5m a l’infini sera net. Bref c’est un bon compromis aussi. A F/8 en plus vous aurez beaucoup moins de vignetage ce qui va aider aussi votre logiciel d’assemblage.

Pourquoi ne pas laisser la balance des blanc en automatique ?

Si vous laissez la balance des blanc en automatique votre appareil va choisir à chaque photo la meilleures balance de blanc. Il y a donc un risque d’avoir sur la série une photo plus rose ou plus verte que les autres. C’est pour cela que je vous conseille de la fixer à "ensoleillé" ou "nuageux".

Pourquoi passer en MF après la première mise au point ?

Si vous laissez l’autofocus votre appareil risque de faire une mise au point différente à chaque photo et donc des zones nettes sur une photos risques d’être plus flou sur la photo d’a coté et votre logiciel d’assemblage n’aime pas cela. En plus lorsque vous serez dans le ciel par exemple votre appareil risque d’avoir du mal a faire le point sur c’est un ciel bleu uni.

Pourquoi le mode M et pas le mode A ?

Vous pouvez tout faire en mode A si votre logiciel est assez bon pour corriger l’exposition tout seul. En mode A chaque photo du panorama aura une exposition différente. L’appareil mesure la lumière à chaque fois et change donc les paramètres pour avoir la meilleures exposition sur chaque photo.

Imaginons que le soleil soit plutôt a votre droite. Sur chaque photo le coté droit sera plus clair que le coté gauche. Et comme vous êtes en mode A on peut dire que tous les cotés droit seront exposés pareils et que tous les coté gauche aussi. Et donc un coté gauche d'une photo sera plus sombre que le coté droit de la photo d'a coté. Heureusement la plupart des soft d'assemblage corrigent cela. Mais pas tous. Voila pourquoi personnellement je préfère me mettre en M.

Pourquoi trois bandes ?

C’est parce que j’aime le billard. Mais ce n’est pas la seule raison. Lorsque l’on fait un panorama on sous estime souvent ce qu’il y a en dessous et au dessus de sujet. En faisant 3 bandes on assure le coup. Cela donnera beaucoup plus de latitude de recadrage après. En plus comme on est a main levée la visée le cadrage entre chaque photo est assez approximatif. Voici par exemple le même panorama mais avec 5 photos prises en paysage. Le château respire moins

Photo Ouiouiphoto.fr

Conclusion

Vous voyez ce n’est pas bien compliqué. A vous de jouer. Si vous voulez aller plus loin par la suite un trépied est un ustensile utile. Cela vous permettra de faire des photos bien alignées les unes par rapport aux autres. Il sera même alors préférable d’investir dans une tête nodale. Grâce à cet accessoire vous pourrez inclure facilement du premier plan proche. Mais attention ce n’est plus le même budget.

A main levée si vous incluez dans votre photo du premier plan proche votre logiciel risque de ne pas réussir à assembler correctement les photos. Mais si votre premier plan reste à une distance acceptable de 5m,  à main levée cela marche très bien.

Au fait, n’oubliez pas de replacer le sélecteur sur AF sur votre objectif maintenant.

Merci à l'auteur de cet article Ouiouiphoto (www.ouiouiphoto.fr)


Cet article est mis à disposition sous la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé. Fondé(e) sur une oeuvre à www.ouiouiphoto.fr.